Un nouveau regard sur la gestion de crise avec le GEOINT

Un nouveau regard sur la gestion de crise avec le GEOINT

Lors de crises, le niveau élevé d’incertitude, le volume d’informations et la turbulence de l’environnement nécessite l’emploi d’outils performants, permettant de fusionner et partager les nombreuses informations collectées ainsi que de disposer d’une coordination de confiance, rapide et efficiente entre l’ensemble des belligérants. Si elle engendre le chaos, une crise oblige à rebondir et devient de fait, un facteur d’organisation. Lire la suite « Un nouveau regard sur la gestion de crise avec le GEOINT »

Publicités

Quelques questions sur le GEOINT

Quelques questions sur le GEOINT

Florent de Saint Victor, spécialiste des questions de défense et auteur du blogue Mars Attaque, me pose quelques questions sur les développements de la discipline du GEOINT et de sa dualité.

Florent de Saint Victor : Qu’est-ce que le GEOINT ? Quel est son apport principal à ce qui est la raison d’être des armées, les opérations ?

Jean-Philippe Morisseau : Le GEOINT (Geospatial Intelligence) est une discipline du renseignement qui permet de tirer profit du potentiel des données géographiques, géolocalisées et/ou potentiellement géolocalisables, grâce à la fusion d’informations dans le but d’apporter une aide à la décision. Le GEOINT se définit comme une discipline englobant à la fois l’interprétation d’images, les systèmes d’information géographiques, la gestion de données géospatiales de sources variées, la visualisation des données et, bien sûr, l’analyse Lire la suite « Quelques questions sur le GEOINT »

La réalité augmentée en passe de révolutionner la vision du combattant

La réalité augmentée en passe de révolutionner la vision du combattant

Un soldat localise son équipe en faisant un rapide tour d’horizon du champ de bataille, l’affichage lui permet d’identifier les forces ennemies localisées au delà de son champ de vision par un drone survolant la zone, ces dernières s’affichent directement dans le dispositif d’affichage du casque de tous les combattants, leur permettant ainsi d’évaluer les menaces en temps réel et de se préparer au contact. Le contrôleur aérien avancé (JTAC) demande immédiatement un appui aérien et visualise sans détourner son attention du champ de bataille si la zone d’effet de l’armement choisi ne risque pas d’endommager une école ou un lieu de culte dans le périmètre de tir. Le JTAC peut visualiser le flux vidéo provenant du pod de désignation de l’avion ou du drone dans son champ de vision en temps réel.

Lire la suite « La réalité augmentée en passe de révolutionner la vision du combattant »

Eurosatory 2018: le GEOINT français montre ses couleurs

Eurosatory 2018: le GEOINT français montre ses couleurs

L’Eurosatory 2018 venant de s’achever, je vous propose de faire un petit tour d’horizon (non exhaustif) des solutions et acteurs du GEOINT présents lors de ce salon très prisé. Si l’Eurosatory est un salon aujourd’hui incontournable sur la scène internationale, le GEOINT n’y faisait qu’une apparition bien timide lors de cette édition 2018. En témoigne la localisation de l’espace réservé au pôle Intelligence/Renseignement, peu mis en valeur au fond du Hall 5B. Lire la suite « Eurosatory 2018: le GEOINT français montre ses couleurs »

Développer la culture du GEOINT dans les armées

Développer la culture du GEOINT dans les armées

Les forces armées reposent de plus en plus sur les technologies géospatiales pour asseoir leur supériorité sur le champ de bataille. De la cartographie, au renseignement, jusqu’à la visualisation du champs de bataille en temps réel, l’analyse du terrain, ou encore la gestion d’installations militaires, le GEOINT est aujourd’hui utilisé de manières très diverses et se révèle indispensable pour apporter les éléments informationnels pertinents à une prise de décision efficace. Comme la géographie et la cartographie auparavant, le GEOINT est un multiplicateur de force et joue un rôle central dans les armées modernes. Il ne faut pas l’oublier, les opérations militaires sont essentiellement liées à l’espace et leur efficacité dépend de la disponibilité des informations susceptibles de le définir avec la plus grande précision. La nécessité de comprendre et de visualiser l’environnement opérationnel a toujours tenu un rôle décisif dans la conduite d’opérations militaires.  Seules les méthodes et technologies ont changées, ces évolutions se sont accélérées avec la révolution numérique des armées. Les technologies géospatiales n’ont pas seulement changé la façon dont les guerres sont menées, mais leur emploi est devenu un facteur clé pour assurer la supériorité informationnelle des armées.  Lire la suite « Développer la culture du GEOINT dans les armées »

Le Pentagone dans la course à l’Intelligence Artificielle

Le Pentagone dans la course à l’Intelligence Artificielle

C’est un fait, l’intelligence artificielle s’installe aujourd’hui durablement dans le paysage de la Défense. Son usage promet d’apporter des réponses adaptées aux problématiques auxquelles la communauté du renseignement fait face: Une avalanche de données numériques qu’il faut traiter et analyser en masse pour permettre son exploitation. Les centaines de milliers d’heures de séquences vidéo collectées chaque année par les quelques 11 000 drones du Departement of Defense (DoD) et millions d’informations recueillies par les autres moyens de recueils donnent du fil à retordre aux analystes et rend l’exploitation de ces masses de données complexe et chronophage pour produire un renseignement exploitable. Mais le manque d’analystes pour examiner toutes les séquences vidéos et autres données reçues n’est pas le seul problème auquel la communauté du renseignement est confrontée. Etre capable d’exploiter les informations de manière opportune est également un défi colossal. Lire la suite « Le Pentagone dans la course à l’Intelligence Artificielle »

A quoi ressemblera l’appui aérien en 2030 ?

A quoi ressemblera l’appui aérien en 2030 ?

J’ai le plaisir de partager avec vous un article co-écrit avec Hervé Le Borgne, conseiller dans le domaine de l’Air Land Integration (ALI) & expert dans les Liaisons de Données Tactiques (LDT) sur une vision de ce que pourrait devenir l’appui aérien à l’horizon de 2030. Bonne lecture.

Tout comme Internet, la guerre vit ses révolutions. Le rythme effréné des évolutions technologiques a littéralement transformé le domaine de l’appui aérien rapproché ces vingt dernières années. De l’époque où le contrôleur aérien avancé se trouvait généralement dans un véhicule blindé en ex-Yougoslavie jusqu’à la mutation de l’appui aérien vers le numérique avec l’avènement du DACAS, facilitant les échanges entre acteurs de la chaîne d’appui grâce à l’usage des tchats en Afghanistan, il semble y avoir un monde. La prochaine transformation de l’appui aérien, sera probablement celle de l’appui aérien fulgurant grâce la réduction de la dimension temporelle dans la boucle décisionnelle Orientation, Observation, Décision et Action (OODA).

Lire la suite « A quoi ressemblera l’appui aérien en 2030 ? »